News

Le Jour Mondiale de la Liberte de la Presse en Roumanie: Le rapport avec le pouvoir politique

Le Jour Mondiale de la Liberte de la Presse en Roumanie: Le rapport avec le pouvoir politique

 

Journalistes et „journalistes”. Le rapport avec le pouvoir politique a ete le theme de tres reussite debat, organise par la section roumaine de l’AEJ, a l’occasion du Jour Mondiale de la Liberte de la Presse.

Les participants - journalistes, etudiants en Sciences Politiques et Journalisme, enseignants superieurs, des personnalites reconnus de la presse roumaine et des membres de l’AZIR - ont debattu le probleme des journalistes qui ont trahit leur domaine professionnel et une ethique minimale necessaire, et ont accepte un role dans la zone politique.

Les jeunes etudiants ont propose une tres bonne selection a l’examen pour les facultes de profile. Il y a trop d’etudiants, mais le marche de la presse roumaine ne peut pas les integrer.

Malheureusement, l’information correcte ne circule pas, parce ce n’est pas l’interet de la classe politique qui veut des journalistes soumis et sans dignite.

Une partie lumineuse du debat a ete la remise du prix „Le journaliste independant”, recu par Tia Serbanescu, de la part de l’AZIR. Tia Serbanescu est un modele pour les jeunes journalistes. Elle a garde sa verticalite, sa dignite, sa responsabilite morale en tout ce qu’elle a ecrit. Elle a toujours manifeste son courage et en meme temps son subtil humour en ce qui concerne certains hommes politiques de la Roumanie.

La conclusion de ce debat a ete : „Quand il n’y a plus d’espoir pour le journaliste, il ne lui reste que du courage.” Les journalistes (sans guillemets) doivent manifester leur solidarite dans ce sens. L’ethique professionnelle sauvera la force du journalisme.